Articles à la une :

Ville de Lyon : le marché de l'immobilier neuf est en baisse pendant le premier semestre 2012

Selon les affirmations de la Fédération des Promoteurs Immobiliers ou FIP, le premier semestre de cette année 2012 est devenu le théâtre de plusieurs baisses dans le marché de l’immobilier neuf lyonnais. Cette baisse favorise ainsi la vente en bloc et la vente à l’occupant.Les chiffres indiquant la baisse du marché immobilier neuf lyonnais

Selon la FIP, les prix de l’immobilier urbain à Lyon ont baissé de 4,2 % au premier semestre de cette année 2012, par rapport au prix enregistré sur la même période de l’année 2011. Actuellement, le prix du mètre carré habitable ; hors parking ; avoisine les 3669 euros. En parallèle à cela, le nombre de biens neufs mis sur le marché depuis le début de l’année a baissé de près de 20% par rapport aux six premiers mois de l’année 2011. À ce propos, les trois premiers mois de cette année ont tout de même enregistré une hausse de 8 % avant de chuter de 34 %. Par ailleurs, entre le mois de janvier et le mois de juin 2012, seuls 871 biens ont été commandés ; représentant une baisse de 23 % au regard du premier semestre 2011.

La part des investisseurs dans la vente de l’immobilier neuf à Lyon

En considérant les baisses enregistrées pendant les six premiers mois de cette année 2012, les investisseurs se retirent petit à petit du marché de l’immobilier neuf à Lyon. Pourtant, entre le mois d’avril et le mois de juin 2011, ils occupaient 52 % du marché de l’immobilier neuf, contre 34 % pendant le second trimestre 2012. Plus précisément, seulement 300 ventes à investisseurs ont été réalisées au T2 2012, contre 655 au T2 2011. Au S1 2011, les investisseurs détenaient ainsi 48 % du marché de l’immobilier neuf, contre seulement 35 % en 2012. Par conséquent, le volume des ventes sur ces 6 premiers mois a considérablement diminué de 43 %.

Un penchant pour les ventes en bloc et les ventes à l’occupant

À côté de la baisse du marché de l’immobilier neuf, les ventes en blocs ont enregistré une nette amélioration lors des six premiers mois de cette année 2012. Depuis le mois de janvier, 388 ventes ont été conclues à Lyon ; représentant ainsi une hausse de 27 % par rapport aux transactions réalisées durant le premier semestre de l’année 2011. Par contre, les ventes à l’occupant n’ont pas subi de changements majeurs depuis le début de l’année, mais elles ont tout de même enregistré une faible baisse de 7 % par rapport au second trimestre de l’année 2011. Selon ces professionnels de l’immobilier lyonnais, l’offre commerciale ne cesse d’accroître, étant donné que la mise en vente de 4 164 biens immobiliers surpasse largement les réservations. Cette situation nécessite donc 14,3 mois de commercialisation contre seulement 9,3 mois vers la fin du mois de juin de l’année 2011.

GD Star Rating
loading…

Sur le même sujet :

À propos de admin

Specialiste du diagnostic immobilier et du marché de l'immobilier
Ce contenu a été publié dans Marché & Prix Immobilier. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

CommentLuv badge

Ce site utilise KeywordLuv. Entrez votre nom@mot clé dans le champs nom pour faire un lien sur le mot clé.