Articles à la une :

Pourquoi investir dans l’immobilier neuf ?

Au charme de l’ancien, il y a le dernier cri du neuf. Alors pourquoi privilégier l’immobilier neuf pour réaliser un investissement locatif, plutôt que dans l’ancien. Découvrez les nombreux avantages financiers, durables et patrimoniaux d’investir dans le neuf.

Investir dans la pierre en 2021 reste le rêve de 2 Français sur 5, selon une récente enquête d’une proptech de gestion locative, et ce, d’autant plus en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19. Alors voici un guide pour réussir son investissement locatif afin de parvenir à une bonne stratégie patrimoniale sur le long terme.

Logement neuf : un gain pour le porte-monnaie

Si le prix de l’immobilier ancien s’affiche souvent comme plus accessible que le neuf, ce n’est pas le cas partout et surtout, des avantages financiers sont à associer à l’investissement locatif dans le neuf.

Prix de l’ancien vs. prix du neuf. On parle souvent d’un écart de 15 à 20 % entre logement ancien et neuf à l’avantage de l’ancien et pourtant, il existe de plus en plus d’exceptions. En effet, avec le manque d’offre dans l’ancien, certaines villes affichent des prix plus abordables dans le neuf et même parfois moindre dans la construction neuve. C’est par exemple le cas dans quelques localités d’Ile-de-France. Acheter neuf pour un prix équivalent à l’ancien, c’est donc bénéficier de toutes les garanties du neuf : garantie décennale par exemple, assurant votre projet immobilier durant les dix premières années.

Profiter du mécanisme Pinel pour investir

Autre atout financier de l’investissement immobilier neuf : le dispositif Pinel. Créée en 2014, la loi Pinel succède à différents mécanismes de défiscalisation immobilière : loi Duflot, loi Scellier, loi de Robien… Cette loi, du nom de la ministre du Logement de l’époque, Sylvia Pinel, permet d’acheter pour louer partout en France tout en réduisant ses impôts. Que ce soit dans l’hexagone ou en outre-mer, la loi Pinel est offre un bonus fiscal en contrepartie de la mise en location durant six années minimum d’un logement neuf.

Bonus fiscal. Dans les zones tendues de l’hexagone, zone A, Abis, B1 comme l’Ile-de-France, la Côte d’Azur, les grandes métropoles… la réduction d’impôt peut atteindre 63 000 € pour 12 ans de mis en location, soit 21 % du prix d’acquisition plafonné à 300 000 € et un prix maximal de 5 500 €/m². En outre-mer, le taux de défiscalisation peut atteindre jusqu’à 32 %, soit 96 000 € sur 12 ans, donc jusqu’à 8 000 € par an, sans être concerné par le plafond des niches fiscales.

Opter pour l’immobilier géré

L’immobilier neuf offre aussi une autre solution pour investir dans le neuf : l’immobilier géré. Il s’agit d’investir dans une résidence services de type résidence étudiante ou résidence services senior pour se constituer un patrimoine immobilier dans le neuf. Deux solutions fiscales pour en bénéficier le statut LMNP ou la loi Censi-Bouvard.

Location meublée. Avec le statut fiscal du LMNP, Loueur de Meublé Non-Professionnel, il est possible d’obtenir des loyers fortement défiscalisés en mettant en location d’un bien meublé. L’atout de l’investissement en résidence gérée est qu’un gestionnaire exploitant s’occupe au quotidien de votre investissement immobilier : il trouve des locataires, encaisse les loyers et vous les reverse en partie, entretient la résidence…

Censi-Bouvard. Basé sur le statut de la location meublée, a été créé l’amendement Censi-Bouvard, du nom des deux députés à l’origine de cet autre dispositif de défiscalisation immobilière. Pour l’achat d’un logement neuf en résidence gérée et sa mise en location au travers d’un bail commercial de 9 ans minimum, le bonus fiscal du Censi-Bouvard est de 11 % du prix HT du logement, plafonné à 300 000 €, répartie sur les 9 premières années, soit jusqu’à 33 000 €. Une économie d’impôt qui peut représenter jusqu’à 3 666 € d’impôt en moins chaque année pour l’investisseur.

Frais de notaire. Parmi les avantages de l’investissement immobilier dans le neuf, ne pas oublier les frais de notaire réduits : maximum 3 % dans le neuf, quand les droits de mutation grimpent jusqu’à 8 % dans l’immobilier ancien.

Réaliser un investissement responsable et durable

Opter pour un achat dans le neuf pour investir dans l’immobilier, c’est aussi privilégier le logement écologique. Tout logement neuf construit récemment répond aux dernières normes techniques et environnementales : RT 2012 jusqu’à fin 2021, puis RE 2020 à compter du 1er janvier 2022. Des réglementations thermiques et environnementales parmi les plus poussées au monde qui permettent d’investir dans de l’immobilier durable, respectueux de l’environnement.

RE 2020. La future réglementation environnementale, RE 2020, va ainsi faire la part belle aux matériaux biosourcés tels que le bois, va renforcer la performance des bâtiments… L’investisseur présentera ainsi sur le marché locatif des biens aux factures énergétiques peu élevées, avec un niveau de confort élevé. Les nouveaux programmes immobiliers offrent en effet des prestations supérieures à l’ancien : pilotage à distance du chauffage, suivi personnalisé des consommations énergétiques.

De quoi séduire plus aisément des locataires, éviter la vacance locative, s’assurer une meilleure rentabilité. Un fort potentiel locatif, c’est aussi un gage en cas de revente. Il sera plus aisé de trouver un nouvel acquéreur si vous pouvez afficher une belle rentabilité.

GD Star Rating
loading…

Sur le même sujet :

À propos de admin

Specialiste du diagnostic immobilier et du marché de l'immobilier
Ce contenu a été publié dans Marché & Prix Immobilier. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

CommentLuv badge

Ce site utilise KeywordLuv. Entrez votre nom@mot clé dans le champs nom pour faire un lien sur le mot clé.