Articles à la une :

OQAI : lancement des campagnes d'analyse de l'air intérieur et du confort des écoles primaires et des immeubles de bureaux

Pour évaluer la qualité de l’air intérieur et la salubrité des écoles primaires et des immeubles de bureaux, l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur (OQAI) a procédé au lancement de 2 campagnes nationales.

Objectifs des campagnes

Les investigations menées par l’OQAI ont pour principal but l’appréciation de la qualité de l’air intérieur et l’évaluation des risques d’exposition des occupants des locaux à usage collectif à certains produits polluants et nocifs pour l’organisme. Pour cette année 2012, les campagnes entamées par l’observatoire se rapportent essentiellement à la salubrité de l’air intérieur des établissements scolaires primaires. Le cas des écoles maternelles, des classes élémentaires et des infrastructures qui y sont associées sera particulièrement étudié. D’autre part, les analyses de l’OQAI seront aussi axées sur l’hygiène de l’air dans les locaux de bureaux français. Afin de rassembler des données objectives, les études se porteront sur des échantillons de bâtiments tirés au sort.

Campagnes menées au niveau des établissements scolaires primaires

Pendant 4 ans, entre 2012 et 2016, l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur étudiera de près l’hygiène de l’air intérieur dans 600 salles de classe et dortoirs. Pour mener à bien l’expertise, 300 établissements scolaires seront tirés au sort. Les locaux destinés à l’accueil d’enfants en bas âge et les classes élémentaires seront au centre de l’étude. La présence éventuelle de produits volatils tels que les pesticides, les retardateurs de flamme et les phtalates sera recherchée. De même, les techniciens de l’observatoire essayeront de détecter la présence d’allergènes et de fines particules métalliques dans l’air intérieur de ces locaux. Ainsi, les données récoltées au cours des recherches aideront à optimiser le confort des enfants accueillis dans ses infrastructures scolaires.

Investigations conduites au sein des immeubles de bureaux

Entre 2012 et 2015, les investigations conduites par l’OQAI se concentreront sur la qualité de l’air intérieur des immeubles de bureau français. L’étude sera divisée en deux parties. Dans un premier temps, l’expertise sera conduite au niveau de 300 entreprises employant plus de 50 personnes. Les bâtiments seront tirés au sort et de minutieuses analyses y seront effectuées. Les paramètres pris en compte seront essentiellement la salubrité de l’air, la température intérieure des locaux, l’intensité de l’éclairage et la performance énergétique du local. Puis, en 2015, le deuxième volet de l’étude se concentrera sur un échantillon plus restreint composé de 50 immeubles de bureau. Au terme de l’enquête, les données regroupées serviront à améliorer les conditions sanitaires et le confort des salariés.

GD Star Rating
loading…

Sur le même sujet :

À propos de admin

Specialiste du diagnostic immobilier et du marché de l'immobilier
Ce contenu a été publié dans Marché & Prix Immobilier. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

CommentLuv badge

Ce site utilise KeywordLuv. Entrez votre nom@mot clé dans le champs nom pour faire un lien sur le mot clé.