Articles à la une :

L'UNPI veut des logements pas chers accessibles pour tous

L’UNPI n’arrête pas de proposer des solutions au gouvernement pour venir à bout de la crise de logement. La dernière en date est le concept du « logement essentiel » consistant à fabriquer des habitations à petits prix et accessibles au plus grand nombre.

Des maisons à 900 euros le mètre carré

Les régimes successifs ont proposé des alternatives pour apaiser les tensions dans le secteur du logement sans que cela ait abouti à des résultats concrets. Le Président de l’UNPI, Jean Perrin affirme que la solution ne viendra certainement pas de la politique. Celui-ci avance alors son projet baptisé « Logement essentiel ». Cette stratégie consiste à fabriquer des appartements à petit prix et accessibles à tous. Cette organisation est convaincue qu’il est possible de réduire les coûts des constructions en utilisant des éléments préfabriqués pour les pièces comme les salles de bain ou encore la cuisine. De cette manière, le tarif du mètre carré hors terrain peut descendre à 900 euros au lieu de 1400 euros à 1700 euros en ce moment. Ces propriétaires préconisent par ailleurs la transformation de certaines unités industrielles en sites de préfabrications.

Un minimum de confort

Pour pouvoir construire un immeuble à bas coût, l’administration doit faire des sacrifices au niveau du confort. L’UNPI affirme que l’existence d’un ascenseur, un dispositif très coûteux dans un chantier n’est pas un impératif pour les bâtiments n’excédant pas trois étages. Il suffit juste de consacrer les appartements du rez-de-chaussée aux personnes à mobilité réduite. L’organisation des propriétaires recommande par ailleurs dans son projet de logement low-cost que des espaces communs dédiés à la blanchisserie ou à des salles réservées à l’organisation d’évènements soient aménagées. Ces bailleurs estiment que l’instauration des normes environnementales fait monter de façon démesurée le prix dans le secteur immobilier. À l’intérieur des appartements, les occupants peuvent se passer de certains équipements comme la ligne téléphonique.

10 % de logements essentiels

La mise en œuvre du projet de logement essentiel ne devrait cependant pas tirer vers le bas la qualité du parc immobilier français. L’organisme regroupant les propriétaires privés avance que les immeubles à bas prix ne devraient pas représenter une proportion importante dans le secteur. L’UNPI préconise que la part de ces édifices dans les nouvelles constructions s’élève au maximum à 10 %. Ce chiffre varie en fonction des besoins des localités concernées. Jean Perrin rappelle que l’idée est d’apaiser les tensions dans le secteur immobilier. Ces types d’habitations devraient être attribués aux familles sans toit ou mal logées ou encore à des individus contraints de partager des pièces avec des tiers. À noter par ailleurs que l’UNPI a déjà soumis son projet aux autorités concernées.

GD Star Rating
loading…

Sur le même sujet :

À propos de admin

Specialiste du diagnostic immobilier et du marché de l'immobilier
Ce contenu a été publié dans Marché & Prix Immobilier. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

CommentLuv badge

Ce site utilise KeywordLuv. Entrez votre nom@mot clé dans le champs nom pour faire un lien sur le mot clé.