Articles à la une :

Les célibataires très actifs sur le marché immobilier

Le secteur immobilier peine à se maintenir. Certains promoteurs cherchent à se positionner sur des marchés de niche. Les célibataires représentent un énorme potentiel à exploiter pour les entreprises qui développent des projets de construction dans les grandes villes.

Les jeunes célibataires, un moteur de croissance pour le marché immobilier mondial

Les jeunes solitaires et travailleurs sont de plus en plus nombreux à s’installer en ville. Ils sont également très actifs sur le marché de l’immobilier. À Shanghai, ces consommateurs sont accusés d’être à l’origine de la flambée des prix de la pierre et l’administration a décidé d’instituer une loi interdisant les Chinois venant des autres régions d’y acheter une maison. Cette mesure devrait faire baisser la tension dans cette métropole. Malgré cela, ces célibataires résistent. Il s’avère même que ces derniers constituent un moteur de la croissance. Aux USA, les personnes non mariées ont assuré 35 % de la consommation de cette nation lors de l’année 2010.

Le même phénomène a également été observé en France. Ces derniers ont l’avantage de n’avoir ni charge à payer ni d’enfant à nourrir. Des facteurs qui revêtent une importance capitale dans le contexte actuel dominé par la crise.

Les petits appartements très demandés

Les jeunes célibataires investissent davantage dans la pierre.

Plus de la moitié des ventes enregistrées auprès des entreprises immobilières sont en effet à mettre à l’actif d’individus qui vivent seuls.

Les professionnels du secteur indiquent que cette catégorie de clientèle apprécie particulièrement les petits appartements. D’après les statistiques, la moyenne d’âge des acheteurs de maison dans l’Hexagone se situe en 2011 à 34 ans. Avec la hausse du tarif sur le marché, les couples avec enfant sont écartés de la course. Ces derniers ne représentent que 25 % des transactions immobilières parisiennes en 2011. Le PTZ+ a permis à bon nombre de primo-accédants français d’acheter un logement.

Aux États-Unis, la baisse du prix sur le marché immobilier a attiré les jeunes promoteurs.

Adapter l’offre à la structure de la demande

La montée en puissance des jeunes propriétaires dans le domaine de l’immobilier incite les responsables dans certaines agglomérations d’adapter leur politique du logement avec la structure du marché.

Ainsi, pour répondre à cette nouvelle demande, le maire new-yorkais, Michael Bloomberg incite les professionnels à construire des logements de moins de 30 m² alors que le code d’urbanisme de la ville impose une surface minimale de 37 m².

Les spécialistes estiment qu’avec la croissance du nombre de célibataires dans les autres pays développés, mais aussi avec l’apparition du phénomène dans les BRICS, il faut s’attendre à une forte augmentation de la demande de petits logements dans les grandes cités.

GD Star Rating
loading…
Les célibataires très actifs sur le marché immobilier, 4.0 out of 5 based on 1 rating

Sur le même sujet :

À propos de Marc BARLOT

Dirigeant et fondateur de diagnostic-experts.fr spécialisé dans le diagnostic immobilier et l'actualité du marché de l'immobilier
Ce contenu a été publié dans Marché & Prix Immobilier. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Les célibataires très actifs sur le marché immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

CommentLuv badge

Ce site utilise KeywordLuv. Entrez votre nom@mot clé dans le champs nom pour faire un lien sur le mot clé.