Articles à la une :

Le label BBC gagne en popularité en 2011

Le nombre de demandes de certification BBC-Effinergie a augmenté de 50 % en 2011, selon une analyse réalisée par Promotelec. La statistique se veut encourageante, à moins de 6 mois de l’application de la RT 2012.

Nette progression du label BBC

Instauré par l’arrêté du 3 mai 2007 dans le cadre de la réglementation thermique 2005 dite RT 2005, le label Bâtiment à Basse Consommation est décerné uniquement aux maisons d’habitation répondant à certains critères de performance énergétique. Peu attrayant à ses débuts, le certificat a vite séduit un grand nombre de particuliers et d’investisseurs depuis la mise en place de mesures gouvernementales qui incitent à l’économie d’énergie, dont la loi PTZ +, le dispositif Scellier, etc. Mais l’intérêt du public pour cette certification n’a vraiment décollé qu’en 2010, soit trois ans avant l’application de la réglementation thermique 2012.

Le ministère du Logement reçoit en effet près de 100 000 dépôts de dossiers BBC cette année, à un niveau cinq fois supérieur à celles de 2009. En 2011, l’engouement des particuliers est toujours au rendez-vous : les sollicitations ont augmenté de 50 % pour les constructions de maisons individuelles par rapport à l’année précédente. Pas moins de 75 % des permis de construire déposés l’année dernière sont par ailleurs accompagnés d’une demande de certification BBC. L’intérêt des Français pour ce certificat promet d’être encore plus important en 2012 et en 2013. L’application de la RT 2012 en janvier 2013 devrait en effet les inciter à solliciter la labellisation d’un organisme compétent.

Les tendances de construction en 2011

Conformément aux dispositions prescrites par l’arrêté du 3 mai 2007, seules les constructions neuves intégrant dans leurs plans certains aménagements visant à améliorer leur rendement énergétique peuvent postuler pour la certification BBC. Ces travaux concernent dans leur grande majorité la structure et l’isolation thermique du bâtiment. Ainsi, en 2011, les demandes de certification Bâtiment à basse consommation comprennent à 38 % des travaux d’amélioration de la performance thermique via l’utilisation de brique isolante. Les constructions en parpaings arrivent en deuxième position, représentant 35 % des dossiers. Ces deux modes de constructions ont été requis dans 73 % des chantiers de maisons individuelles.

Le rapport de Promotelec relève également une progression de l’utilisation de solutions destinées à réduire les dépenses du foyer, par le recours à des techniques moins énergivores – pompe à chaleur, ventilation double flux, chaudière à gaz – ou par la production d’énergie avec des solutions énergie renouvelables ou EnR, incluant les appareils thermodynamiques, le système de récupération d’énergie, etc. L’analyse constate toutefois l’inaccessibilité du label BBC aux constructions de ménages modestes, ne disposant souvent pas des moyens financiers pour investir dans des procédés et matériels de construction plus propres.

GD Star Rating
loading…

Sur le même sujet :

À propos de admin

Specialiste du diagnostic immobilier et du marché de l'immobilier
Ce contenu a été publié dans Marché & Prix Immobilier. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

CommentLuv badge

Ce site utilise KeywordLuv. Entrez votre nom@mot clé dans le champs nom pour faire un lien sur le mot clé.