Articles à la une :

Le Baromètre Orpi confirme le blocage du marché immobilier français

Le réseau d’agences immobilières Orpi a récemment communiqué son baromètre portant sur le marché immobilier actuel. Les analyses y afférentes font référence à l’évolution du marché en 2011 et au premier semestre de cette année 2012.

Le marché immobilier peine à se rétablir

Les données du Baromètre Orpi publiées le 18 septembre dernier indiquent une « dégradation » du marché immobilier français en comparant l’évolution du marché pendant l’année 2011 et durant les six premiers mois de cette année 2012. Selon les propos du président du réseau Bernard Cadeau, l’offre et la demande en matière immobilière ont actuellement du mal à se satisfaire, tant au niveau des ventes de maisons qu’aux ventes d’appartements. Dans le premier cas, l’offre s’évalue à 59% alors que la demande y afférente n’est que de 50%. Par contre, en ce qui concerne la vente d’appartements, la demande atteint 50% tandis que l’offre des vendeurs équivaut à seulement 41%. Toutefois, Bernard Cadeau mentionne que ce déséquilibre s’explique par le fait que l’offre des vendeurs porte sur les grandes maisons et les petits appartements, tandis que la demande se focalise surtout sur les petites maisons de 4 pièces et les appartements de taille moyenne.

Le marché subit les attitudes des acteurs de l’immobilier

Toujours selon Bernard Cadeau, le réseau d’agences immobilières Orpi enregistre une baisse de 15% sur ses ventes réalisées au premier semestre de cette année 2012 ; malgré une baisse de 1,39% des prix moyens affichés sur l’ensemble du territoire français. Il précise également qu’entre le mois de janvier et le mois de juin de cette année, les délais de vente se sont rallongés de 30% par rapport à la même période de l’année 2011 et passe ainsi de 70 jours à 92 jours. Avec le ralentissement du marché actuel, Bernard Cadeau considère qu’il est fort probable que ses agences atteignent la barre des 100 jours dans quelques mois. Selon lui, ces différents évènements sont en majeure partie causés par l’attitude adoptée par les acteurs de l’immobilier. D’une part, les vendeurs maintiennent leur prix à un niveau très élevé, alors que les acquéreurs n’attendent qu’une baisse des prix pour investir.

Des vendeurs plus exigeants

En effectuant plusieurs études, le baromètre Orpi a pu conclure que les acheteurs sont de plus en plus exigeants, notamment dans la réalisation de leurs transactions au premier semestre 2012. Lors de la publication du baromètre, Bernard Cadeau a expressément illustré ses propos à travers une comparaison portant sur la conclusion d’une vente en 2011 et celle conclue en 2012. En 2011, un vendeur souhaitait vendre une maison à 265.000 euros et finalement, cette vente s’est conclue à 247.000 euros soit l’équivalent d’un écart de -6,8%. Au premier semestre 2012, cet écart s’est creusé à -10% pour un montant souhaité de 272.000 euros pour une vente finale à 245.000 euros.

GD Star Rating
loading…
Le Baromètre Orpi confirme le blocage du marché immobilier français, 5.0 out of 5 based on 1 rating

Sur le même sujet :

À propos de admin

Specialiste du diagnostic immobilier et du marché de l'immobilier
Ce contenu a été publié dans Marché & Prix Immobilier. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Le Baromètre Orpi confirme le blocage du marché immobilier français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

CommentLuv badge

Ce site utilise KeywordLuv. Entrez votre nom@mot clé dans le champs nom pour faire un lien sur le mot clé.