Articles à la une :

Construction du Stade des lumières, l’OL peine à financer son projet

Une fois n’est pas coutume, nous allons parler un peu de footbal pour les amateur de l’OL, et tout particulière de la difficulté d’avoir de bonne installations sportives en France au travers du projet de l’olypique lyonnais.

Le club de la capitale lyonnaise a procédé en début de semaine au lancement officiel des travaux d’amégement du site qui abritera sa nouvelle arène baptisée « Stade des Lumières » offrant une capacité de 58 000 places.

L’OL puise dans ses caisses

Situé dans la localité de Décines-Charpieu, ce chantier représente pour l’Olympique Lyonnais un investissement de 381 millions d’euros. Si tout se déroule comme le prévoit les initiateurs du projet, le Grand Stade de l’OL devrait être prêt pour les matches entrant dans le cadre de l’Euro 2016. Or, la direction du club ne parvient toujours pas, du moins pour le moment à trouver la totalité des ressources nécessaires à la réalisation des travaux. L’équipe du Président Jean-Michel Aulas affirme qu’elle mettra sur la table 100 millions d’euros, une somme qui sortira en fait des caisses de la formation lyonnaise. Le reste du financement devrait provenir d’un emprunt bancaire. Le futur propriétaire du stade a indiqué qu’il négociera avec Vinci, son partenaire financier pour que ce dernier accepte d’apporter au moins 80 millions d’euros.

Un financement difficile

Tout n’est cependant pas encore gagné pour l’OL et la construction de sa nouvelle arène reste incertaine malgré le lancement lundi dernier des premiers travaux d’aménagement. Les banques, compte tenu de la crise économique, se montrent en ce moment très prudentes concernant la solvabilité de leur client. Il faut pourtant noter que les principales ressources du club proviennent des recettes de ses matches. Le projet « Stade des lumières », étant une initiative purement privée ne peut cependant pas prétendre à la loi sur l’euro 2016, ayant a permis à des villes comme Lille ou Bordeaux de bénéficier d’une garantie émanant de leur collectivité respective. Le conseil général du département du Rhône et conseil régional de la région Rhône-Alpes font déjà savoir qu’ils ne pourront pas accorder cette faveur à l’OL.

Et… les écolos

Malgré toutes ces difficultés, M. Aulas ne s’avoue pas vaincu et il tient à son projet. Celui-ci a confié qu’il a fait appel à l’entreprise Gras-Savoye pour mettre la direction du club en relation avec la compagnie First American Financial services. Cette entreprise serait en mesure d’accorder à l’OL une garantie permis de constriure pouvant aller jusqu’à 150 millions d’euros. Une telle couverture permettrait par la même occasion à l’équipe lyonnaise de contourner les recours déposés auprès du tribunal administratif par les entités qui s’opposent à la conversion du site de Décines-Charpieu en terrain de football. Les écologistes ont assuré qu’ils feront tout pour empêcher la construction de ce stade.

GD Star Rating
loading…
Construction du Stade des lumières, l’OL peine à financer son projet, 4.4 out of 5 based on 1 rating

Sur le même sujet :

À propos de Marc BARLOT

Dirigeant et fondateur de diagnostic-experts.fr spécialisé dans le diagnostic immobilier et l'actualité du marché de l'immobilier
Ce contenu a été publié dans Marché & Prix Immobilier. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Construction du Stade des lumières, l’OL peine à financer son projet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

CommentLuv badge

Ce site utilise KeywordLuv. Entrez votre nom@mot clé dans le champs nom pour faire un lien sur le mot clé.