Articles à la une :

Installer soi-même un chauffage à bois : la couverture en cas de sinistre

vérification du batiment

Beaucoup de rumeurs circulent sur internet concernant les risques que vous encourez si vous faites le choix d’installer votre appareil de chauffage au bois vous-mêmes. L’une d’elle concerne les assurances qui ne suivraient pas en cas de sinistre.

Fin 2012, le site se-chauffer-au-bois.com publiait une interview d’un lecteur, assureur à la retraite, qui remettait les pendules à l’heure en tordant le cou au cliché de l’assureur bête et méchant.

L’assurance vous couvre…

On y apprend donc un peu plus sur le fonctionnement et la construction d’un contrat d’assurance.

Toutes les clauses font l’objet définition et d’un certains nombres d’exclusions.

Ces exclusions doivent répondre à deux critères pour pouvoir être valide et se retrouver sur un contrat : elles doivent être précises et limitées.

Dans le cas qui nous intéresse, la définition de l’incendie (le principal sinistre à craindre lorsque l’on installer son chauffage au bois seul) est exactement la même que dans n’importe quel dictionnaire, le type d’exclusion appliqué à l’incendie sera par exemple l’incendie volontaire.

On pourrait donc avoir comme exclusion tous les incendies causés par une installation non-professionnelle. Seulement cette clause est beaucoup trop large et n’est donc pas assez précise pour faire l’objet d’une exclusion au contrat. En revanche, un ramonage non effectué en temps et en heure pourra faire l’objet d’une exclusion précise et limitée. Regardez bien ce qu’il en est dans votre contrat.

Mais attention, pas dans toutes les situations

Prenons un exemple pour que ce soit plus simple à comprendre. Un particulier installe son poele a bois lui-même. L’installation est mal réalisée et elle n’est absolument pas aux normes.

La maison prend feu et les flammes se propagent et touches des maisons voisines.
Dans ce cas, le particulier serait effectivement responsable des dommages causés aux voisins.

Son assurance le couvrirait pour les dégâts matériels mais dans le cas de dommages corporels, ce dernier serait poursuivi pénalement et l’assureur ne pourrait rien pour lui par rapport à ça.

Un choix à risque à assumer

Si on doit résumer, vous pouvez très bien réaliser l’installation de votre poêle a bois seul à condition d’en avoir les capacités. Car même si vous ne courrez pas beaucoup de risques sur le plan des assurances, une installation mal réalisé pourrait avoir des conséquences bien plus dramatiques qu’un non remboursement des assurances.

GD Star Rating
loading…

Sur le même sujet :

À propos de admin

Specialiste du diagnostic immobilier et du marché de l'immobilier
Ce contenu a été publié dans Droit Immobilier. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Installer soi-même un chauffage à bois : la couverture en cas de sinistre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

CommentLuv badge

Ce site utilise KeywordLuv. Entrez votre nom@mot clé dans le champs nom pour faire un lien sur le mot clé.