Articles à la une :

Crédit immobilier : des taux encore plus bas attendus en juillet

Dans l’immobilier, on attend de nouvelles baisses des intérêts appliqués sur les emprunts en juillet. On prévoit des taux inférieurs à 4 % sur les échéances à 20 ans.

Réduction des taux d’après les courtiers

Dans le secteur du prêt immobilier, on attend de nouvelles diminutions du taux appliqué par les banques. C’est du moins ce que présagent les derniers baromètres établis par les courtiers, en s’appuyant sur les barèmes proposés pour le mois prochain et publiés par les banques.

Le pourcentage de banques prenant des intérêts en dessous de 4 % pour les emprunts à 20 ans est passé de 5 % à 80 % depuis janvier, a indiqué le site Meilleurtaux.com. Elles sont donc 60 % à avoir revu leurs barèmes à la baisse, et cela, pour toutes les échéances. Par ailleurs, on compte 20 % et plus d’établissements ayant réduit ses intérêts sur 20 ans et sur les crédits plus courts.

De son côté, Empruntis.com a également montré que les taux d’intérêt ont notamment baissé de juin à juillet 2012 sur toutes les durées. Sur les prêts à 15 ans et moins, la baisse enregistrée est de 0,15 point, tandis que sur ceux de 25 et 30 ans, elle est de 0,10 point. La directrice de la communication, Maël Bernier, a tenu à préciser que ces barèmes ne tiennent pas compte des éventuelles négociations, sachant que les banques accordent de fortes décotes sur les dossiers les plus solides.

Tendances des crédits immobiliers

Parallèlement, les courtiers suivent de près du taux directeur fixé par la BCE ou Banque Centrale Européenne. Maël Bernier estime qu’une baisse éventuelle de celui-ci pourrait se ressentir sur les taux accordés aux particuliers. Il a également indiqué que sur le mois en cours, il est établi à 1 %.

Le directeur général de la société de crédit AB Courtage, Ari Bitton, ne partage pas entièrement cette analyse. Il est d’avis que les conséquences de cette réduction se feront concerneront essentiellement les taux révisables. Il estime qu’elle aura peu de répercussions sur les taux fixes.

En juin, l’Observatoire du Crédit Logement/CSA a constaté que les acheteurs ont bénéficié d’un taux moyen établit à 3,60 % sur des prêts qui courent sur 204 mois, soit une durée de 17 ans en moyenne. Cela correspond à un recul de 0,35 point entre mars et juin 2012, permettant aux acquéreurs d’emprunter à des taux en ligne avec ceux appliqués en février 2011. Rappelons que les particuliers ont pu bénéficier d’un taux à 3,64 % pour acheter une résidence neuve, et de 3,55 % pour acquérir un logement ancien.

GD Star Rating
loading…

Sur le même sujet :

À propos de admin

Specialiste du diagnostic immobilier et du marché de l'immobilier
Ce contenu a été publié dans Crédit Immobilier. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

CommentLuv badge

Ce site utilise KeywordLuv. Entrez votre nom@mot clé dans le champs nom pour faire un lien sur le mot clé.