Articles à la une :

Crédit immobilier : croissance des taux attendue pour la rentrée

taux des créditsD’après les publications de l’Observatoire Crédit Logement/CSA, il apparaît que l’année 2012 n’est indéniablement pas favorable au marché des crédits immobiliers. Si les taux affichent encore une tendance baissière, Cafpi anticipe une hausse probable à la rentrée.

Évolution du secteur français du prêt immobilier

Actuellement, l’on peut constater une tendance baissière du taux appliqué par les banques sur les prêts immobiliers, sur le marché français. Cafpi estime toutefois qu’il pourrait s’afficher à la hausse vers le T4 2012. Le courtier a annoncé cette éventualité dans sa note de conjoncture publiée récemment. Dans son communiqué, le courtier souligne certains facteurs pouvant inverser la tendance actuelle. Il a notamment mentionné un impact défavorable d’une éventuelle détérioration de la situation en zone euro sur les taux des prêts immobiliers. Il a évoqué également une hausse des intérêts prélevés par les banques, suite à une probable dégradation de la note émise sur ce segment de marché par les différentes agences de notation. En outre, Moody’s envisage d’ajuster son appréciation du secteur français à la fin du T3 2012.

Anticiper rapidement la croissance des taux

Pour l’instant, les taux toujours en baisse proposés par les banques pour l’octroi d’un prêt immobilier bénéficient pleinement aux emprunteurs. Malgré cela, l’Observatoire Crédit Logement/CSA a constaté un fort repli des attributions de ce type de crédits en 2012, signe de la mauvaise santé des crédits immobiliers. En se basant sur l’hypothèse émise par Cafpi, il semblerait qu’il est préférable de rompre avec une attitude attentiste. Même si les conseils du courtier ne sont bien entendu pas entièrement désintéressés, les emprunteurs ont la possibilité de profiter des taux avantageux pour mener rapidement à bien leurs intentions d’acquisition. À la condition toutefois de pouvoir répondre aux exigences plus strictes des banques. Mais face à la conjoncture, de nombreux demandeurs de prêts préfèrent reporter leurs projets, escomptant un recul plus important des prix de l’immobilier.

Taux en vigueur actuellement

En juillet dernier, la BCE ou Banque centrale européenne a fait part de la réduction de ¼ de point de son taux directeur à 0,75 %, ce qui correspond à son plus bas historique. De plus, l’OAT à taux fixe, affiche des taux relativement intéressants, ce qui permet aux emprunteurs de bénéficier d’un taux de 3,65 % en moyenne sur un prêt courant une durée de 15 ans. Et s’ils préfèrent se tourner vers une échéance plus longue, ils peuvent profiter d’un taux de 4 % en moyenne sur un crédit à 20 ans.

GD Star Rating
loading…

Sur le même sujet :

À propos de admin

Specialiste du diagnostic immobilier et du marché de l'immobilier
Ce contenu a été publié dans Crédit Immobilier. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

CommentLuv badge

Ce site utilise KeywordLuv. Entrez votre nom@mot clé dans le champs nom pour faire un lien sur le mot clé.