Articles à la une :

Devenir diagnostiqueur immobilier

La certification
Depuis le 1er novembre 2007, pour devenir diagnostiqueur et avoir le droit d’exercer, il faut être certifié.

  1. Une certification pour qui ?

La certification des compétences concerne les personnes, et non une société, personne morale. Chaque expert intervenant doit donc être certifié.

  1. Une certification pour quels diagnostics ?

Le diagnostiqueur doit être certifié pour chaque diagnostic. Six certifications  sont actuellement obligatoires : le plomb, l’amiante, le gaz, le DPE, le contrôle des installations électriques, l’assainissement, et les termites. L’ERNT est un cas à part, puisqu’il ne nécessite ni formation ni certification.

  1. Comment obtenir les certifications ?

Pour obtenir les certifications, il faut passer un examen auprès d’un des organismes certificateurs agréés par la Cofrac (Comité Français d’Accréditation) selon la norme ISO/CEI 17 024.
L’examen est composé d’une partie théorique et pratique. Ceci dit, chaque certificateur organise ses propres examens. En général, l’épreuve écrite consiste en un QCM sur le bâtiment, la réglementation, les spécificités de chaque diagnostic, etc; et sa réussite détermine la possibilité de passer les examens pratiques. En cas d’échec, il est souvent possible de la repasser une fois gratuitement. L’épreuve pratique est une mise en situation, et s’effectue auprès d’un examinateur.
A noter : la Licence « expert en diagnostic technique immobilier et pathologie du bâtiment » permet d’être dispensé de l’examen théorique de la certification.

  1. Quelle est la validité des certifications ?

La validité des certifications ne sont que de 5 ans. Au bout des 5 ans, les certifications doivent être renouvelées et les diagnostiqueurs doivent repasser un examen.

La formation

  1. Est-ce une obligation ?

La formation n’est pas obligatoire. Cependant, les compétences techniques et juridiques que l’on demande d’acquérir sont de plus en plus larges. Il est donc conseillé de suivre une formation pour maximiser ses chances d’obtenir la certification. Ou du moins, de se préparer sérieusement aux examens écrits.

  1. Quelles sont les bases de connaissances à avoir ?

Dans l’idéal, il est recommandé d’avoir un minimum de connaissances  techniques du bâtiment. Ceci dit, il existe des formations de remise à niveau. Il est possible aussi de suivre des stages auprès de diagnostiqueur en activité, pour être confronté à la réalité du terrain.

  1. Où se former ?

Il n’y a pas de circuit officiel de formation initiale, ni de filière universitaire d’étude pour devenir  diagnostiqueurs immobiliers. Seule la licence professionnelle de l’IUT de Saint-Nazaire, est actuellement reconnue par l’Etat.
Ce sont généralement les entreprises qui recrute qui forme les débutants directement sur le terrain.
Sinon, on peut passer par des organismes de formation. Il faut compter entre 2 et 3 mois environ pour être formé aux diagnostics les plus courants.

  1. Formation continue ?

Il est important de se former tout au long de sa carrière. En effet, les diagnostics et les réglementations sont en perpétuel changement. La formation professionnelle continue est inhérente à la profession de diagnostiqueur immobilier.

GD Star Rating
loading…
Devenir diagnostiqueur immobilier, 3.5 out of 5 based on 2 ratings

Sur le même sujet :

À propos de admin

Specialiste du diagnostic immobilier et du marché de l'immobilier
Ce contenu a été publié dans Diagnostiqueurs immobiliers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Devenir diagnostiqueur immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

CommentLuv badge

Ce site utilise KeywordLuv. Entrez votre nom@mot clé dans le champs nom pour faire un lien sur le mot clé.