Articles à la une :

Prix de l'immobilier multiplié par trois à Paris en 10 ans selon l'Adil

L’Adil révèle dans une récente publication que l’immobilier dans la région parisienne a connu au cours de la décennie une inflation qui a multiplié par trois les prix dans le secteur.

Paris devenu inaccessible

Une étude réalisée par l’Adil 75 portant sur l’évolution des prix de l’immobilier à Paris montre l’ampleur de la hausse au cours des dix dernières années. En effet, passé du simple au triple au cours de la décennie, les tarifs au mètre carré dans la capitale française ont de quoi éliminer du marché grand nombre de prétendants à l’accession immobilière, déplore René Dutrey, président de l’agence. Paris est ainsi devenu pratiquement inaccessible à la plupart des ménages, avec notamment la disparition du PTZ dans l’ancien alors que le neuf se fait de plus en plus rare et de plus en plus cher dans la région.

De 2001 à 2011, les prix du logement neuf dans la zone parisienne ont connu une augmentation de 122 %, le mètre carré passant de 4 730 euros à 10 490 euros. Dans Paris, les nouveaux acquéreurs types sont désormais les célibataires ou les couples sans enfants, constate encore l’ADIL. En dépit des contraintes géographiques restreignant la construction dans la ville, quelque 32 240 habitats supplémentaires ont vu le jour au cours de la décennie dont un quota important de réalisations sociales.

Une baisse minime de janvier à mars

Toujours en Ile-de – France, les notaires ont, dans leur dernière publication fait état d’une baisse de 20 % des ventes dans l’ancien en un an tandis que le nombre de transactions a augmenté à l’intérieur de la cité. Selon le même rapport, les prix de l’immobilier ont reculé au cours des trois premiers mois de l’année 2012 sur l’ensemble de l’Hexagone, phénomène qui a également touché la région parisienne. Ainsi si les appartements ont coûté en moyenne 0,5 % de moins de janvier à mars en comparaison au dernier trimestre 2012, tout en affichant une progression annuelle de 6,2 %. Les prix des maisons demeurent aux alentours de 309 500 euros.

Quant aux autres régions de France, les prix ont également affiché un léger recul de 1,6 % et de 1,4 % concernant respectivement les appartements et les maisons au premier trimestre. Ils affichent cependant une hausse annuelle de 1,7 % sur les appartements et de 0,1 % sur les maisons. L’étude effectuée par les notaires montre néanmoins une grande diversité des prix au mètre carré entre les différentes zones géographiques.

GD Star Rating
loading…

Sur le même sujet :

À propos de admin

Specialiste du diagnostic immobilier et du marché de l'immobilier
Ce contenu a été publié dans Marché & Prix Immobilier. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Ce site utilise KeywordLuv. Entrez votre nom@mot clé dans le champs nom pour faire un lien sur le mot clé.