Articles à la une :

Les prix de l'immobilier baisseront d'ici cinq mois

Les Notaires de France tiendront leur Congrès annuel d’ici quelques jours. Mais avant ce grand rendez-vous, Maître Benoit Renaud, le Président du CSN ne peut s’empêcher de donner ses impressions sur la situation qui prévaut dans le secteur en ces périodes difficiles.

Baisse des ventes et hausse des prix

Le Président du CSN confirme le marasme qui ronge depuis le début de l’année le secteur immobilier. Les échéances électorales n’ont pas arrangé les affaires des professionnels. Maître Benoit Renaud note que le ralentissement du marché s’est manifesté par une diminution de 20 % à 25 % des transactions immobilières dans l’ancien. Le recul des ventes tient du comportement des investisseurs en manque de confiance et plutôt attentistes. Ces derniers pensent que les choses vont s’améliorer. Malheureusement, les prix de la pierre n’ont pas suivi la même tendance. Au contraire, les promoteurs ont constaté une augmentation de la valeur des patrimoines. Dans la capitale parisienne, la hausse est évaluée à 2,5 % en glissement annuel. Le notaire note cependant une légère baisse de 2 à 4 % des tarifs autour de Paris.

Un moment propice aux investissements

Le marché immobilier français a dû faire face à la dégradation de l’environnement économique ayant entraîné une baisse du pouvoir d’achat immobilier et à une chute du volume de crédit accordé par les organismes de financement. Ces derniers sont contraints de revoir leurs taux d’intérêt à la baisse pour espérer attirer les emprunteurs. Seulement, ces mêmes institutions financières compte tenu des risques plus élevés liés à la situation économique ont durci les critères d’octroi de crédit. Maître Benoit Renaud laisse entendre que les banques ne prêtent qu’aux investisseurs qui disposent d’une situation stable. Celui-ci reste malgré cela persuadé que les choses vont bouger et les prix de l’immobilier baisseront dans les cinq mois à venir. Les propriétaires avec des revenus modestes pourront alors réaliser leur rêve d’acheter une maison.

… et la nouvelle politique du logement

Le président du CSN s’est par ailleurs exprimé par rapport à la nouvelle politique mise en œuvre par l’État dans le secteur du logement. Me Benoit Renaud estime que la suppression du dispositif Scellier portera un coup dur sur le marché du neuf. Le juriste estime que pour relancer le marché immobilier, le gouvernement doit proposer des solutions permettant aux primoaccédants d’investir dans la pierre. Le gouvernement doit également encourager les opérateurs privés qui se lancent dans des projets sociaux. Le notaire ne manque pas de préciser que les actions à mettre en œuvre doivent s’inscrire dans la durée.

GD Star Rating
loading…

Sur le même sujet :

À propos de admin

Specialiste du diagnostic immobilier et du marché de l'immobilier
Ce contenu a été publié dans Marché & Prix Immobilier. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Ce site utilise KeywordLuv. Entrez votre nom@mot clé dans le champs nom pour faire un lien sur le mot clé.