Articles à la une :

Le taux de vacance genevois en hausse de 30,8 %

Le taux de vacance des logements genevois a connu une augmentation légère entre 2011 et 2012, à 0,33 %. Le nombre de logements inoccupés est passé de 556 à 727.

171 logements vacants supplémentaires dans le canton genevois

Selon le résultat de l’enquête fédérale sur les logements vacants menée par l’Office cantonal de la statistique (OCSTAT), le canton de Genève compte au début du mois de juin 727 logements vacants contre 556 en 2011, soit une hausse de 30,8 % sur l’année. Les appartements constituent la majorité, évalués à 568 dont 475 sont destinés à la location tandis que les 93 restants sont à vendre. Par rapport à l’année 2011, la proportion des appartements vacants a connu une nette progression et est passée de 12,4 % à 16,4 %. Sur cette même lignée, la proportion des maisons individuelles à vendre a également accusé une hausse, à 54,1 %. Au total, le canton accueille 159 maisons individuelles vacantes, 73 étant destinées à la location contre 86 à la vente.

Le prix des logements suisses tend à la hausse

Toujours selon l’Office, la plupart des logements inoccupés sont installés dans la ville de Genève, le reste étant reparti sur les autres communes. Bien que le nombre de logements vacants ait accusé un supplément de 171 unités, il demeure faible par rapport aux chiffres constatés durant la décennie 90. En revanche, le taux de vacance a gagné quelques points de base sur l’année, établi désormais à 0,33 % contre 0,25 % en 2011. Côté prix, l’OCSTAT a pu enregistrer une nette hausse. Les appartements coûtent actuellement pas moins de 1,58 million d’euros dans 50 % des cas. Quant aux maisons individuelles, un prix supérieur à 3,95 millions d’euros est annoncé. Cependant, l’office n’a pas souhaité établir une analyse profonde des données ainsi recueillies, se contentant tout simplement de publier les résultats.

Les villas restent les moins occupées

La corrélation entre le taux de vacance et la taille du logement demeure faible, a toutefois constaté l’OCSTAT. Un taux d’environ 0,22 % est annoncé pour les appartements de 2 pièces et 3 pièces. Il en est de même pour les studios. En revanche, pour les appartements de 4 et 5 pièces, celui-ci est beaucoup plus élevé, ne dépassant toutefois pas le seuil de 0,30 %, évalué respectivement à 0,23 et 0,28 %. Comme en 2011, les villas de 6 et 7 pièces détiennent toujours le record. Près de 0,6 % des appartements genevois comprenant 6 pièces sont restés inhabités au début du mois de juin contre 1,23 % pour les 7 pièces. Comparés aux données enregistrées l’année passée, ces chiffres accusent une légère hausse.

GD Star Rating
loading…

Sur le même sujet :

À propos de admin

Specialiste du diagnostic immobilier et du marché de l'immobilier
Ce contenu a été publié dans Marché & Prix Immobilier. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Ce site utilise KeywordLuv. Entrez votre nom@mot clé dans le champs nom pour faire un lien sur le mot clé.