Articles à la une :

Immobilier : les capitales européennes atteignent des tarifs records

Selon les résultats des études menées par l’agence Property Index du cabinet Deloitte, la France et le Danemark constituent actuellement les deux pays où les tarifs des biens immobiliers sont les plus exorbitants.

Prix de l’immobilier en Europe : la France et le Danemark en tête de liste

Après avoir effectué une étude des prix de l’immobilier dans tous les pays européens, le cabinet Deloitte a constaté que la France et le Danemark demeurent les pays les plus chers en Europe. Paris, capitale française, se retrouve ainsi à la première place avec 8000 euros/m2. L’évolution des prix était remarquable ces dernières années. En France, la hausse atteint 41 % alors qu’en Hongrie et en Espagne, la baisse est significative. En bas de la liste, on retrouve Budapest qui constitue aujourd’hui la ville la moins chère d’Europe avec un loyer de 940 euros/m2.

Rappel des résultats des études en 2011

Le cabinet Deloitte effectue ces études chaque année. Berlin et Prague étaient jusque-là les deux premières villes les plus chères en Europe en 2011. Prague détenait la première position avec 2500 euros/m2, ce qui représente un prix 9 fois plus élevé que la moyenne nationale. Si l’on prend l’exemple de l’Allemagne, certaines villes sont plus chères que d’autres. Le prix de vente des biens immobiliers dans les grandes villes économiques comme Francfort ou Hambourg sont par exemple beaucoup plus élevé que ceux des autres villes. De même, entre 2008 et 2011, l’Espagne affichait les plus fortes baisses concernant le prix des biens immobiliers. Aujourd’hui, le pays détient un parc important de biens immobiliers en vente ou en location qui deviennent parfois difficiles à vendre. Enfin, la Pologne présente des loyers inférieurs de 26 % par rapport à la moyenne en Europe.

Qu’en est-il de l’endettement des ménages pour accéder à un bien immobilier ?

Si l’on s’intéresse à l’endettement des ménages européens, la France fait meilleure figure que l’Allemagne. En effet, si l’on compare le volume de prêts hypothécaires du pays par rapport au PIB, le chiffre s’affiche à 41 % pour la France contre 47 % pour l’Allemagne pendant que la moyenne en Europe s’établit à 52 %. La République Tchèque acquiert la première position avec 13 % seulement de dette par rapport au PIB. En raison de la baisse des salaires, les habitants ont souscrit moins de crédit. Enfin, le Danemark et les Pays-Bas présentent le niveau le plus élevé avec des prêts à hauteur de 100 % du PIB.

GD Star Rating
loading…

Sur le même sujet :

À propos de admin

Specialiste du diagnostic immobilier et du marché de l'immobilier
Ce contenu a été publié dans Marché & Prix Immobilier. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Ce site utilise KeywordLuv. Entrez votre nom@mot clé dans le champs nom pour faire un lien sur le mot clé.