Articles à la une :

Immobilier en France : les notaires en difficulté sur les prévisions 2013

À l’approche des six derniers mois de l’année 2012, les prévisions commencent à voir le jour sur l’état du secteur immobilier français en 2013.

Une chute annoncée de 10 à 15 % en 2012

L’année 2001 a été une période faste pour l’immobilier en France avec un nombre record de 858 200 logements vendus dans l’ancien et quelque 93 292 appartements neufs écoulés, selon les notaires. Il faut remonter à 2006 pour retrouver le précédent pic avec 837 000 transactions réalisées dans le neuf. Quant aux prix, ils ont bondi de 6,5 % et de 2,1 % respectivement pour les appartements et les maisons, avec quelques variations en fonction de la région considérée. Pour 2012, les analystes s’accordent à dire que les ventes immobilières n’atteindront pas ce niveau historique. Les chiffres sur les six premiers mois de l’année révèlent en effet un fort ralentissement du secteur.

Au début du second trimestre 2012, l’Observatoire Crédit Logement/CSA prédisait une chute de 10 % à 15 % du nombre des transactions dans le secteur de l’ancien sur l’ensemble du territoire. La baisse du volume des affaires sera certainement plus nuancée, à 5 % dans Paris et dans certaines grandes villes de France telles Nice, Bordeaux, Nantes ou encore Montpellier. La disparition du PTZ+ dans l’ancien et la difficulté croissante de se voir accorder un crédit logement expliquerait cette chute en dépit d’un taux d’intérêt avantageux, à 3,83 % en moyenne depuis le mois de mars.

Quel scénario pour 2013 ?

Les premières prévisions commencent à apparaitre chez les notaires concernant l’état du marché immobilier français pour 2013. L’exercice parait pourtant des plus difficiles à ce stade d’autant plus que les dernières anticipations concernant notamment la baisse des prix se sont heurtées en région parisienne ainsi que dans la plupart des grandes villes à la réalité du marché. Bref, la baisse des prix annoncée ne semble plus à l’ordre du jour pour cette année. Une chute moyenne de 5 % est attendue et dans les villes de Province, celle-ci pourrait éventuellement atteindre 10 %.

2013 est pour l’heure une année incertaine pour le secteur immobilier s’accordent à dire les notaires qui, pour le moment, n’osent faire aucune prévision sur le comportement futur du marché. Tous les scénarios sont encore à ce stade envisageables, certains qualifient déjà 2013 comme étant « l’année de tous les dangers ». Les prévisions de Standard & Poor’s publiées en avril dernier sur une éventuelle chute des prix allant jusqu’à 15 % au terme de l’année 2013 ont rencontré quelques critiques quant à sa crédibilité. L’agence expliquerait cette conclusion par un recul de 20 % du volume d’emprunts logement qui tirerait vers le bas les prix dans le secteur.

GD Star Rating
loading…
Immobilier en France : les notaires en difficulté sur les prévisions 2013, 3.5 out of 5 based on 2 ratings

Sur le même sujet :

À propos de admin

Specialiste du diagnostic immobilier et du marché de l'immobilier
Ce contenu a été publié dans Marché & Prix Immobilier. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Ce site utilise KeywordLuv. Entrez votre nom@mot clé dans le champs nom pour faire un lien sur le mot clé.