Articles à la une :

Les frais d'agence immobilière

frais d'agence immobiliersLes frais d’agence : est-ce négociable ?

En contrepartie de son activité, l’agent immobilier reçoit une rémunération qui est dans la majeure partie du temps proportionnel au prix du bien immobilier.

Cette rémunération s’appelle les frais d’agence et ils ne sont surtout pas à négliger lorsque vous désirez vendre votre bien immobilier.

La plupart du temps, les frais d’agence sont supportés par le vendeur (et non par l’acquéreur) mais cela est inscrit dans le contrat. Il est possible également que le contrat prévoit que les frais d’agence soit versé à la fois par l’acquéreur et le vendeur. Il vous faudra vérifier tout cela dans votre contrat. Il est également à noter que les frais d’agence sont libres (les frais ne sont pas fixés par décret) et doivent être affiché sur la vitrine de l’agence et dans les lieux publics.

La plupart des agences ont l’habitude de facturer une commission variant entre 5 et 10% sur le montant du bien immobilier qu’il désire mettre en vente.

Mais à l’heure où de nombreuses agences immobilières ferment leur porte (faute de clients solvables) et en raison d’un concurrence de plus en plus féroce (plus de 20000 agences immobilières en France) qui rend les conditions d’exercice du métier d’agent immobilier de plus en plus difficile, les frais d’agence sont devenus de plus en plus négociables…

Des frais d’agence immobiliers élevés

Lors de la bulle immobilière, de nombreuses agences ont eu l’habitude de surfacturer leur client (avec des commissions pouvant parfois alors dépasser les 10% du prix du bien immobilier) alors que parallèlement les prix dans l’immobilier continuaient à augmenter (jusqu’à 10% dans certaines régions), ce qui bien sûr augmentait encore davantage les frais d’agence (puisque dans la plupart des cas les frais d’agence sont proportionnels au prix du bien immobilier). Il était en 2006 tout à fait concevable de débourser jusqu’à 25000 € une fois la vente de son bien immobilier réalisée. Ce qui est bien sûr astronomique…

Des agences immobilières de plus en plus fragiles

Seulement le marché de l’immobilier s’est brutalement retourné dans le courant de l’année 2012 (comme en 2008) et de nombreuses agences immobilières sont désormais relativement fragilisées par rapport à des frais d’agence relativement élevés.

On estime à 25% le nombre d’agences immobilières qui pourraient  fermer leur porte dans le courant de l’année 2009. On parle de 5000 destructions d’agences… Des centaines de biens ne trouvent désormais plus preneur et les acheteurs sont de moins en moins solvables…

Des économies envisageables sur les frais d’agences

Dans ce contexte, il parait désormais plus facile de négocier ces frais d’agence afin d’obtenir un éventuel rabais. D’ailleurs, de nouvelles agences ont tendance à apparaître dans le marché de l’immobilier et celles-ci proposent désormais des frais d’agence de plus en plus attractifs (parfois jusqu’à 3% seulement du prix du bien immobilier). Une agence discount sur Internet propose même un taux de seulement 1%… N’oubliez pas également que les frais d’agence sont proportionnels au prix du bien immobilier (plus le bien est cher et plus les frais d’agence sont élevés) et que vous pourrez en tenir compte dans votre négociation.

Les agents immobiliers ne sont plus les rois de l’immobilier (du moins pour cette année)…

En savoir plus sur la négociation des frais d’agence :

http://www.immobilier-danger.com/Frais-d-agence-immobiliere-028.html

GD Star Rating
loading…
Les frais d’agence immobilière, 3.7 out of 5 based on 10 ratings

Sur le même sujet :

À propos de Marc BARLOT

Dirigeant et fondateur de diagnostic-experts.fr spécialisé dans le diagnostic immobilier et l'actualité du marché de l'immobilier
Ce contenu a été publié dans Droit Immobilier. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Les frais d'agence immobilière

  1. Benjamin dit :

    Je trouve les frais d’agences immobilières vraiment trop élevés parfois. Je comprends que les agences aient besoin de payer leurs employés etc, mais 10% du prix du bien me paraît clairement excessift

  2. Baudin Navoiseau dit :

    Il est clair que les frais d’agences ne font pas plaisir à l’acheteur, mais lorsqu’ils sont raisonnables, on comprend mieux que l’agence doit vivre, ou plutôt survivre…

  3. parrison dit :

    Merci pour cet article.

    Une question cependant reste sans réponses.
    Les frais d’agence.

    L’acquéreur paye de toutes façons les frais d’agence puisque le bien est vendu FAI… que le vendeur défalque de son prix et restitue à l’agence.

    Comment peut-on dire alors que les frais sont supportés par le vendeur… c’est faux. Les frais sont payés par l’acquéreur et déduits du montant que le vendeur perçoit.

    Pourquoi ne pas dire simplement les frais sont payés par l’acquéreur ?

    Et quand l’acquéreur a signé un mandat de recherche, il s’engage aussi à verser à l’agence une commission pour effectuer ses recherches…

    N’est-il pas plus « honnête » lorsqu’on vend son bien de stipuler dans le mandat que la commission d’agence sera payée par l’acquéreur…?

    La com pour le mandat de recherche s’éléve aux env. de 5% du prix et d’autre part celle de la vente s’élève à env. 6% donc, pour un même bien l’agence perçoit 11% du prix du bien qu’elle a vendu et c’est l’acquéreur qui voit le prix majoré de 11% tout compte faits…

    Ne nous étonnons pas que l’immobilier soit lui aussi en crise…

    Salutations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Ce site utilise KeywordLuv. Entrez votre nom@mot clé dans le champs nom pour faire un lien sur le mot clé.