Articles à la une :

Immobilier : repli permanent des taux de crédits immobiliers

Amorcé depuis le mois de mars 2012, le repli des taux de crédits immobiliers ne cesse de se prolonger au cours des derniers mois.

Une tendance baissière généralisée

L’observatoire du Crédit Logement vient de publier les résultats d’une étude basée sur l’état actuel du marché des crédits immobiliers. D’après l’analyse, pendant le mois de juillet, le taux d’intérêt moyen des prêts immobiliers appliqués par les institutions bancaires était de 3,54 %. Cet indice s’aligne avec les chiffres de janvier 2011, mais à la grande joie des emprunteurs, il est en baisse de 0,06 % par rapport à celui du mois de juin. Ainsi, en l’espace de 5 mois, les taux se sont repliés de 0,41 % sur l’ensemble du territoire français. Rappelons qu’en novembre 2010, ils avaient affiché une baisse record en atteignant 3,22 %.

Impacts sur la durée de remboursement des emprunts

Parallèlement au repli du taux moyen des crédits immobiliers, une diminution de la durée moyenne de remboursement des emprunts relatifs au secteur de l’immobilier a été observée. En effet, actuellement les institutions bancaires sont régies par l’accord de Bale III. Les nouvelles conditions de cet accord ont tendance à désavantager les institutions financières qui continuent à octroyer des prêts à long terme. Ainsi, seuls les crédits immobiliers à court et moyen terme sont octroyés aux personnes ou aux sociétés qui effectuent des demandes de prêt. Si au mois de juin, les emprunteurs bénéficiaient d’une durée maximale de remboursement de 204 mois, au mois de juillet, les banquiers ont lâché du leste en consentant une durée de remboursement de 207 mois.

Vers une reprise de l’activité immobilière ?

La réduction des taux d’intérêt moyens appliqués par les institutions bancaires a eu un impact positif sur l’activité immobilière. En effet, au cours du mois de juillet, la production s’est accrue de 9,7 % par rapport aux performances du mois précédent. Toutefois, les analystes de l’Observatoire Crédit Logement estiment que cette croissance de l’activité n’est pas suffisante pour atteindre la vitalité affichée par le secteur au cours de la période estivale 2011. Toujours selon l’Observatoire, le montant des prêts immobiliers octroyés par les banques devrait culminer à 160 milliards d’euros pour atteindre le dynamisme de 2011. En effet, pour cette année 2012, les institutions bancaires prévoient d’accorder entre 110 et 120 milliards d’euros aux investisseurs, soit 25 à 30 % de moins que l’an passé.

GD Star Rating
loading…

Sur le même sujet :

À propos de admin

Specialiste du diagnostic immobilier et du marché de l'immobilier
Ce contenu a été publié dans Crédit Immobilier. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Ce site utilise KeywordLuv. Entrez votre nom@mot clé dans le champs nom pour faire un lien sur le mot clé.