Les prix des diagnostics immobiliers

Les prix des diagnostics immobiliers

Non seulement les diagnostics immobiliers sont obligatoires avant la vente ou la location de logements mais également d’immeubles et de terrains, mais ils sont de plus en plus en nombreux et s’adressent à bien plus de monde. Depuis que la profession de diagnostiqueur immobilier existe, on a vu certains opportunistes facturer au prix fort des états et diagnostics qui n’en avaient que le nom et même certains DPE effectués sans visite du bien voire par téléphone. Depuis plusieurs années maintenant, la profession de diagnostiqueur immobilier s’est assainie et les diagnostics effectués sont de plus en plus fiables, mais à quel prix ? Pour certains les prix des diagnostics immobiliers semblent bien élevés mais cette impression doit être corrigée en informant le grand public des charges que supportent les diagnostiqueurs pour effectuer correctement leur travail.

 

Amortir l’assurance et les investissements

Il faut savoir que pour exercer en tant que diagnostiqueur immobilier certifié, le professionnel doit être titulaire d’une assurance professionnelle (RC Pro) qui se chargera entre autres de couvrir financièrement les conséquences d’un litige.

Si certains diagnostics immobiliers comme le DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) ne sont pas opposables et ne peuvent ouvrir droit à indemnisation du client en cas d’erreur du diagnostiqueur, d’autres le sont et les conséquences d’une erreur (toujours possible) peuvent être très coûteuses. C’est le cas notamment du repérage amiante avant travaux qui engage la santé des personnes exposées aux poussières ‘amiante, du diagnostic amiante et des diagnostics termites et mérules qui touchent à la pérennité même de la construction.

Qu’un opérateur du diagnostic immobilier oublie d’ouvrir un placard pour s’apercevoir que l’absence de parquet dans ce rangement laisse entrevoir un revêtement de sol amianté, et il se retrouve condamné pour faute ce qui oblige son assurance à indemniser le vendeur ou l’acheteur du coût d’un désamiantage complet. Qu’un défaut de détection de mérule ou de termites dans une construction fasse annuler une vente et c’est l’assureur du diagnostiqueur immobilier qui indemnisera le préjudice… Et encore, dés qu’il est question de la santé et de la sécurité des personnes (diagnostics amiante, gaz, électricité…) les montants des indemnisations croissent à la mesure du coût de la vie humaine. A cette vitesse là, plus les diagnostics immobiliers sont nombreux et sécuritaires, plus les compagnies d’assurance dépensent d’argent pour indemniser les victimes. Et comme rares sont les compagnies d’assurance philanthropes, l’argent qu’elles sortent doit être compensé par le montant des primes que paient les professionnels.

 

A savoir : Pour de nombreux diagnostiqueurs immobiliers l’augmentation du coût de leur assurance est de 10 % par an ce qui au bout de 5 ans représente 50 % d’augmentation. Pendant ce temps là, les diagnostiqueurs immobiliers ne disposent pas de 50 % de leur temps en plus pour effectuer les déplacements, mener à bien des diagnostics plus nombreux et plus poussés, puis assurer la gestion et la promotion de leur activité ; donc le coût de l’assurance est un levier fort du montant du devis.

 

L’investissement matériel

Les personnes qui ont fait procéder aux diagnostics immobiliers l’ont constaté, les diagnostiqueurs immobiliers sont très équipés en matériel sophistiqué. Outre les investissements propres à chaque profession de services (siège social, site internet, comptabilité, gestion du personnel, véhicules…) les opérateurs du diagnostic immobilier ont besoin de travailler avec des logiciels approuvés (donc souvent chers) notamment pour le DPE, des machines onéreuses comme des analyseurs de plomb (émission de rayons x), des télémètres de précision et les contrôleurs d’empoussièrement en fibres d’amiante. Si les matériels évoluent pour plus de précision donc plus de sécurisation des diagnostics (et moins de sinistres d’assurance), leur prix évolue aussi et en ce cas jamais à la baisse pour des appareils de plus en plus perfectionnés, des logiciels à mettre à jour et des informatiques à sécuriser.

 

Des astuces pour un diagnostic immobilier pas cher

C’est la question qui hante tout bailleur ou vendeur d’un bien immobilier ayant à faire effectuer des diagnostics obligatoires avant même de percevoir de l’argent du loyer ou de la vente. Il faut trouver le diagnostiqueur le plus fiable et au prix le plus bas ce qui est souvent un parcours difficile d’autant plus que le temps est souvent compté pour le donneur d’ordre.

 

Désolé pour ceux qui s’attendaient à un prix plancher ou un prix plafond car on ne le dit jamais assez, il faut comparer les devis. Mais quelques astuces peuvent vous aider à trouver le meilleur prix possible :

 

  • Prenez le temps pour chercher des diagnostiqueurs immobiliers bien avant que de proposer le bien à la vente ou à la location. Si vous êtes pressé, vous forcez le diagnostiqueur à se déplacer que pour vous alors que s’il peut grouper des missions dans votre quartier, il sera plus enclin à diminuer le montant des frais de déplacement.

 

  • Regroupez tous vos diagnostics en un seul bouquet. Et demandez un tarif global pour tous les diagnostics requis plutôt que de les faire effectuer au cas par cas. Bien sûr certains seront obsolètes après 6 mois (ERSIS, termites…) mais le professionnel inclut souvent une remise à jour des diagnostics échus à moindre prix.

 

  • Comparez les prix de plusieurs diagnostiqueurs immobiliers en commençant par les plus proches de vous puis en étendant votre recherche aux communes voire aux départements voisins. A cet effet, les comparateurs de devis de diagnostiqueurs sont des alliés précieux mais ils ne sont pas le seul moyen. Rien ne vous empêche par la suite de discuter le devis du diagnostiqueur proche de vous en vous basant sur les offres reçues de ses collègues parfois plus éloignés.

 

Avant même de proposer un bien à la vente ou à la location, songez que le DPE sera obligatoire dans l’intitulé de l’annonce, alors que d’autres ne seront requis que plus tard. Pensez donc au plus tôt à négocier tout le bouquet des diagnostics vente ou location en fonction de l’ancienneté du bien et de ses installations mais aussi de son implantation plutôt que de fractionner la tâche de l’opérateur.

 

A savoir : La plupart des diagnostiqueurs immobiliers ont installé sur un serveur un compte extranet permettant aux agents immobiliers d’accéder aux diagnostics de votre bien depuis leur ordinateur. C’est bien plus facile à gérer pour tous les intervenants mais cela doit être considéré comme une facilité et non une facturation supplémentaire.

 

 

 

GD Star Rating
loading…

Sur le même sujet :

À propos de admin

Specialiste du diagnostic immobilier et du marché de l'immobilier
Ce contenu a été publié dans Diagnostics Immobilers Obligatoires : ce qu'il faut savoir, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

CommentLuv badge

Ce site utilise KeywordLuv. Entrez votre nom@mot clé dans le champs nom pour faire un lien sur le mot clé.