Travaux en zone inondable, procédure de prévention des risques d'inondations

Le ministère en charge de l’Écologie vient de publier un nouveau référentiel relatif aux travaux de prévention des inondations dans les zones jugées à risque.

Ce document sans prétendre être un dispositif réglementaire veut aider les collectivités et les professionnels du BTP à mieux gérer les risques liés à cette catastrophe naturelle.

La France particulièrement exposée aux risques d’inondations

En l’espace d’une décennie, c’est-à-dire entre 2001 et 2010, 25% des dégâts causés par des catastrophes naturelles sur la planète sont imputables à des inondations.

Lorsque l’on apprend que 15 % de ces évènements se sont produits dans l’Hexagone, et que 17 millions de Français habitent dans des maisons construites dans des zones inondables, l’on prend conscience de la vulnérabilité du pays par rapport à l’exposition à ce genre de cataclysme.

Cette situation a incité le ministère en charge de l’Écologie d’élaborer un nouveau référentiel des travaux qui devront être réalisés dans le cadre de la prévention des risques d’inondation dans l’habitat.

Ce document procure des pistes d’orientation aux professionnels du BTP dans le choix des mesures préventives. Celui-ci constitue également un guide qui servira aux collectivités lorsqu’il sera question de prévenir d’éventuelles montées des eaux.

Un document inspiré des travaux du Cepri

Ce référentiel s’est inspiré des travaux déjà commencés par le Cepri.

Ce document énumère et explique en détail tous les travaux à réaliser dans le cadre de la prévention des inondations.

Les techniciens déterminent le choix des chantiers prioritaires par rapport au niveau de risque encouru dans les zones d’implantation de bâtiments. Le coût financier de la manœuvre de prévention et le confort des lieux sont aussi des paramètres à prendre en compte. Ce dossier, comprenant des études au cas par cas et des fiches de travaux se veut un véritable manuel pratique. Ce document indique la démarche à suivre lors de la mise en œuvre des actions de prévention.

Réalisation et planification des travaux de prévention des risques d’inondation

Les travaux de prévention ne s’improvisent pas, ces derniers obéissent à des règles bien définies.

Ces actions se déclinent alors en quatre phases. Il s’agit d’abord de mener des campagnes de communication et de sensibilisation concernant les catastrophes qui peuvent toucher les constructions déjà existantes.

Les techniciens évaluent ensuite le niveau d’exposition des patrimoines par rapport aux inondations. Une fois le risque connu, il est question de déterminer les actions les plus adaptées à la prévention du danger identifié. C’est seulement après que les entités concernées envisagent les projets de rénovation à mettre en œuvre. La dernière étape de la démarche consiste en la réalisation des travaux.

Rappelons que pour un bien immobilier le risque d’inondation est mentionné dans l’état  des risques naturels et technologiques.

En savoir plus sur les risques d’inondations :

http://www.developpement-durable.gouv.fr/-Gestion-des-risques-d-inondations-.html

GD Star Rating
loading…

Sur le même sujet :

À propos de Marc BARLOT

Dirigeant et fondateur de diagnostic-experts.fr spécialisé dans le diagnostic immobilier et l'actualité du marché de l'immobilier
Ce contenu a été publié dans ERNT - Etat des risques naturels et technologiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Ce site utilise KeywordLuv. Entrez votre nom@mot clé dans le champs nom pour faire un lien sur le mot clé.