Un diagnostic pour situer sa dépense énergétique

Le prix de l’énergie tend à s’accroitre et les ménages cherchent à réduire leurs factures en termes d’électricité ou de chauffage. C’est pour les aider à mieux choisir leur logement que la législation impose d’effectuer un diagnostic de performance énergétique (DPE).

Un diagnostic avant de prendre les clés

La loi française oblige le propriétaire d’une maison ou d’un appartement à effectuer différents diagnostics avant de mettre son bien en vente ou en location. Le diagnostic de performance énergétique ou DPE figure parmi les audits obligatoires à réaliser.

Il s’agit de déterminer exactement la consommation d’énergie d’un bâtiment ainsi que son incidence dans la protection de l’environnement, notamment l’émission de gaz à effet de serre.

Le technicien chargé du contrôle décrit dans un document l’édifice à étudier, son orientation, sa surface, les matériaux utilisés et l’emplacement des portes et des fenêtres.

Il mentionne également les installations de chauffage, de ventilation, de refroidissement ou d’isolation de l’habitation. Enfin, il donne les chiffres concernant la quantité d’énergie réellement consommée en se basant sur les factures. De même, il peut estimer la consommation d’énergie normale pour ce type de construction.

Un classement standardisé

Le résultat du diagnostic de performance énergétique (DPE) est communiqué sous forme d’étiquettes qui suivent les normes européennes, à savoir l’étiquette énergie qui classifie la consommation d’énergie et l’étiquette climat qui informe sur la quantité de gaz à effet de serre émise par l’habitation.

Elles disposent toutes les deux d’une échelle allant de A à G qui permet de lire très simplement le label de la maison. Pour l’étiquette énergie, la lettre A signifie un logement économe et G un appartement énergivore. Pour l’étiquette climat, une faible émission de gaz à effet de serre est désignée par la lettre A tandis qu’une forte émission se traduit par la lettre G.

Des propositions pour économiser

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) comporte différentes recommandations du technicien pour adopter les mesures qui permettent d’économiser de l’énergie.

Il convient de souligner qu’une mauvaise notation n’entraine nullement des sanctions ou des pénalités à l’endroit du propriétaire.

 Néanmoins, la constatation effectuée sur un logement énergivore et générateur d’une grande quantité de gaz à effet de serre va inciter la personne qui souhaite l’acheter ou le louer à réfléchir sur ses dépenses et à revoir son budget.

En effet, celle-ci doit lors prévoir une facture énergétique conséquente, notamment en hiver. Elle peut alors soit demander un abaissement du loyer ou du prix de vente, soit se tourner vers une autre habitation plus économe en énergie.

Pour continuer :

Nouvelle réglementation DPE 2012

GD Star Rating
loading…
Un diagnostic pour situer sa dépense énergétique, 4.3 out of 5 based on 3 ratings

Sur le même sujet :

À propos de Marc BARLOT

Dirigeant et fondateur de diagnostic-experts.fr spécialisé dans le diagnostic immobilier et l'actualité du marché de l'immobilier
Ce contenu a été publié dans Diagnostic DPE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Ce site utilise KeywordLuv. Entrez votre nom@mot clé dans le champs nom pour faire un lien sur le mot clé.