Le passeport énergétique des bâtiments

Le 21 septembre 2013, à la fin de la deuxième conférence environnementale, le premier ministre, monsieur Jean-Marc Ayrault, a annoncé la création du passeport énergétique des bâtiments.

passeport énergétique

Ce dispositif est destiné à suivre la rénovation de l’habitat et il remplacera les certificats d’économie d’énergie. Déjà évoquée dans le passé à l’occasion de réunions relatives à l’écologie et au développement durable, cette mesure a été approuvée par l’ensemble des professionnels du secteur.

Un outil pour la rénovation thermique

Différentes mesures vont voir le jour prochainement en France, afin de préserver l’environnement et de lutter contre le gaspillage énergétique, comme le dispositif « j’éco-rénove, j’économise ». Le passeport énergétique vise à favoriser l’accompagnement des particuliers dans leurs démarches d’audit et dans leurs projets de travaux relatifs à l’amélioration thermique de leur logement. Cet outil consiste également à faciliter la combinaison de plusieurs travaux de performance prédéterminé, afin de rendre l’habitation de chacun plus économe en énergie. Approuvé à l’unanimité, il aura également comme conséquence de faire baisser la facture énergétique de bon nombre de ménages.

Un document conçu par tous les acteurs de la filière

Les pouvoirs publics ont associé l’ensemble des professionnels du bâtiment à la conception de ce passeport. Il doit comporter un diagnostic de performance énergétique fiable et il vise à remplacer les certificats d’économie d’énergie, qui sont devenus obsolètes. Il va préconiser une solution thermique de référence pour la structure en question, qui devra être suivi avec soin afin que la structure soit économe en énergie. En annexe, il comportera un planning de suivi des travaux, validé par l’expert en charge de l’habitat.

La carte d’identité thermique du bâtiment

Valable dix ans après son émission, ce nouvel outil permet aux particuliers (propriétaires, locataires, acheteurs éventuels) de connaître immédiatement l’efficacité énergétique de l’habitat. Une comparaison est alors possible entre plusieurs biens immobiliers, ce qui n’existait pas dans le passé. Le passeport énergétique va déterminer la classe d’isolation thermique, la classe de performance énergétique et la classe de performance en matière d’émissions de CO2. Enfin, il devra être établi, soit par un architecte ou un ingénieur-conseil, soit par un expert agréé par le Ministère de l’Économie et des Finances.

GD Star Rating
loading…
Le passeport énergétique des bâtiments, 5.0 out of 5 based on 1 rating

Sur le même sujet :

À propos de admin

Specialiste du diagnostic immobilier et du marché de l'immobilier
Ce contenu a été publié dans Diagnostic DPE, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Le passeport énergétique des bâtiments

  1. mercilessubprimes dit :

    Une politique de développement durable qui va mettre au normes tous les bâtiments et tant mieux pour le contribuable. Le crédit d’impôt 2014 semble être bien parti en tout cas.

  2. lachaumiereducantal dit :

    Je pense que faire un inventaire des équipements à haute performance énergétique va aider le particulier à mieux définir ses besoins. Il y a des équipements qui sont aujourd’hui standardisés et devenus moins avantageux en terme de crédit d’impôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Ce site utilise KeywordLuv. Entrez votre nom@mot clé dans le champs nom pour faire un lien sur le mot clé.