Articles à la une :

Repérage d’amiante, une photothèque plus qu’éducative

Avant même d’envisager de faire des travaux dans une construction ancienne, même sans projet de transaction immobilière entraînant l’obligation de diagnostic amiante avant-vente ou avant location, il est important de pouvoir identifier les matériaux éventuellement amiantés dans un bâtiment. Repérer soi-même les éléments de la construction et les matériaux les plus susceptibles de contenir de l’amiante est une sécurité afin de se prémunir de découvertes tardives de MPCA (Matériaux et Produits Contenant de l’Amiante) et des risques associés à leur percement, ponçage, démolition,etc. Le site prévention-amiante.fr a récemment publié la première photothèque consacrée intégralement aux matériaux amiantés, un guide aussi utile que celui des champignons qui peut lui-aussi vous éviter de courir de graves dangers.

 

Le trombinoscope des MPCA

De tous les MPCA ou presque, car si n’y figurent pas des éléments de freins (plaquettes, garnitures…) et autres des domaines de la mécanique et de l’industrie, tous les autres employés dans la construction et le bâtiment y sont représentés depuis les fondations jusqu’aux couvertures en passant par les conduites, fermetures et même les peintures amiantées.

En fait, ce sont des opérateurs certifiés du diagnostic immobilier en général et du repérage amiante avant travaux en particulier qui ont collecté les images des MPCA (Matériaux et Produits Contenant de l’Amiante) qu’ils rencontraient. En cela, les images rassemblées sont celles des MPCA visés dans le programme du repérage amiante défini dans la norme NF X 46-020 (Non pas celle de 2008 comme l’indique le lien mais la nouvelle version d’Août 2017).

 

La photothèque amiante utile à tous

Si les opérateurs du diagnostic immobilier qui sont formés et certifiés pour détecter les matériaux amiantés dans la construction trouvent cette photothèque appréciable, c’est surtout les particuliers et quelques professionnels de l’immobilier qui y trouveront des illustrations utiles.

Avant de visiter un bien immobilier à vendre ou à louer, que l’on soit candidat acheteur ou locataire voire agent immobilier, l’utilité de cette photothèque est de lever une partie du doute sur la présence de MPCA dans ou sur un bâti. Même plus besoin d’attendre de visualiser le bilan du diagnostic amiante avant location ou du diagnostic amiante étendu avant-vente pour savoir en un coup d’œil que le risque amiante est présent et qu’il faudra alors attendre ou programmer des travaux de retrait, de confinement, d’encapsulage pour occuper un bien immobilier en toute sérénité.

Pour le vendeur ou le bailleur, avant même de décider de proposer son bien à la vente ou à la location, il pourra identifier aisément les éléments amiantés et envisager plus sereinement des travaux après repérage ou le bilan d’un diagnostic amiante forcément positif.

 

Les photos d’amiante salvatrices pour beaucoup

Pour tous les occupants, propriétaires ou locataires d’un bâtiment, avant d’envisager de bricoler quelque élément, il est indispensable de consulter cette photothèque pour savoir ce qu’il est possible de faire sur un élément, avec quelles protections et quelles précautions.

Avant de se décider à percer un simple trou dans un mur, avant de poncer un portillon de jardin, décaper un volet ou une baignoire, il faut savoir que le risque amiante peut être quasiment partout dans la construction même si celle-ci est postérieure à l’interdiction d’usage de l’amiante.

 

Pour mémoire, l’usage de l’amiante a été interdit en France en 1997 par Décret  96-1133 du 24 décembre 1996. Toutefois, la France a continué d’importer de l’amiante jusqu’en 2002 en raison de certaines dérogations accordées à certains fabricants d’incorporer du chrysotile dans leurs produits.

 

La photothèque est disponible sur la page prevention-amiante.fr/ou-trouver-amiante/

 

A savoir : Attention aux matériaux importés depuis certains pays ayant levé encore plus tard que la France l’autorisation d’emploi de l’amiante. En 2002, alors que la France n’importait quasiment plus d’amiante (moins de 12 tonnes/an), d’autres pays européen l’importaient encore en grandes quantités : l’Allemagne (200 tonnes), la Grèce (1.900 tonnes), l’Espagne (3.060 tonnes), le Portugal (7.130 tonnes). Source Sénat.fr

 

 

GD Star Rating
loading…
Repérage d’amiante, une photothèque plus qu’éducative, 5.0 out of 5 based on 1 rating

Sur le même sujet :

À propos de admin

Specialiste du diagnostic immobilier et du marché de l'immobilier
Ce contenu a été publié dans Diagnostic Amiante. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

CommentLuv badge

Ce site utilise KeywordLuv. Entrez votre nom@mot clé dans le champs nom pour faire un lien sur le mot clé.