Articles à la une :

Le GTNAF fait le bilan sur l'amiante

Les mesures relatives à l’amiante ont été remaniées plusieurs fois pendant ces dernières années. Récemment, la commission baptisée GTNAF qui arrive au terme de son mandat a publié le résumé de ces changements.

Les rôles du GTNAF

Le GTNAF ou groupe de travail interministériel national « Amiante et fibres » a vu le jour en 2008, et ce pour un mandat de 4 ans. Il a pour but suggérer de nouvelles mesures et solutions relatives à l’amiante et aux fibres pour assurer la protection des ouvriers de chantier et des usagers. Il propose notamment d’éventuelles évolutions législatives face à l’amiante et assure leur suivi et leur mise en place. Le groupe intervient surtout dans le domaine de l’amiante au niveau des bâtiments, déchets et de l’environnement extérieur. Le groupe a été créé selon le décret nº 2008-101 en date du 31 janvier 2008.

Les différents remaniements à propos de l’amiante résumés dans le rapport

Le GTNAF a mené des discussions techniques entre ses membres pour étudier les projets de textes concernant l’amiante. Il publie des comptes rendus régulièrement et informe les entités compétentes sur les dossiers délicats ayant besoin de l’intervention de l’administration. Il garantit également le suivi des travaux effectués par les différents organismes œuvrant dans un domaine s’exposant à l’amiante. Le GTNAF vient de publier son rapport de fin de mandat pour informer la population des dernières précisions à prendre en compte concernant l’amiante. Ce rapport affirme que plusieurs mesures sont en cours de préparation ou de lancement et le calendrier 2012 à 2014 est déjà chargé. Cela englobe les évolutions du suivi sanitaire, les nouvelles dispositions du code de la santé publique concernant les bâtiments ainsi que les résultats des dernières études effectuées sur l’empoussièrement pendant le travail.

Les recommandations du GTNAF

Le GTNAF tient à alerter la difficulté d’adaptation des conditions de travail pour ceux qui travaillent dans les zones où l’amiante est présent. Cela concerne par exemple la réhabilitation de parcs ou logements sociaux, ou bien la désinstallation des équipements aimantés. Le rapport précise que l’État doit effectuer un suivi régulier et strict pour assurer l’application des décisions juridiques en vigueur. Le regroupement est également indispensable pour recueillir des informations de qualité. Cette mesure doit atteindre une envergure nationale afin de regrouper des informations véridiques et ainsi travailler avec des éléments fiables. Pour améliorer la situation, le GTNAF suggère quelques propositions dans ce dernier rapport. Elle conseille notamment à l’État de poursuivre les travaux déjà commencés. Dans le rapport, le GTNAF affirme également son souhait d’effectuer un deuxième mandat de 4 ans.

GD Star Rating
loading…
Le GTNAF fait le bilan sur l’amiante, 3.5 out of 5 based on 2 ratings

Sur le même sujet :

À propos de admin

Specialiste du diagnostic immobilier et du marché de l'immobilier
Ce contenu a été publié dans Diagnostic Amiante. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Ce site utilise KeywordLuv. Entrez votre nom@mot clé dans le champs nom pour faire un lien sur le mot clé.